A la une Sports
 

Réunion du bureau fédéral de la FAF

Alcaraz limogé, Belmadi fait l’unanimité

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 12.10.17 | 12h00 Réagissez

 
	L’entraîneur Lucas Alcaraz, lors d’une conférence de presse à Sidi Moussa
L’entraîneur Lucas Alcaraz, lors d’une...

Le sélectionneur national des Verts, Lucas Alcaraz, n’ira pas au bout de son aventure.

Le bureau fédéral de la FAF, réuni hier à Dély Ibrahim, a décidé à l’unanimité de mettre fin aux fonctions du technicien espagnol, quatre jours après la défaite concédée face au Cameroun, en match de la 5e journée des éliminatoires du Mondial Russie 2018.

En effet, bien que le patron de la FAF, Kheireddine Zetchi, ait laissé entendre qu’Alcaraz ne devrait pas être limogé avant le match face au Nigeria prévu le 10 de ce mois, les membres du BF étaient décidés à pousser le technicien vers la porte de sortie. Une pression qui a poussé visiblement Zetchi à céder et à consentir à limoger Alcaraz.

Ce dernier avait d’ailleurs quitté la capitale hier en début d’après-midi, juste avant la fin de la réunion du BF, sans qu’il en soit avisé. Il devait être mis au courant de la décision  hier soir, puisque les membres du BF ont chargé le président de la FAF d’annoncer à Alcaraz son limogeage et de convenir avec lui, dans les prochains jours, d’un rendez-vous pour trouver les modalités d’une séparation à l’amiable.

A ce propos, les choses risquent de coûter cher à la FAF, surtout qu’Alcaraz a affiché son refus d’une séparation à l’amiable, en martelant que son contrat courait jusqu’en 2019 et que son objectif était la CAN-2019 et non le Mondial, selon les termes du contrat. Néanmoins, avec trois défaites de suite en éliminatoire du Mondial 2018, contre une seule victoire face au Togo en éliminatoires de la CAN-2019, et une élimination de l’EN A’ du CHAN-2018, le bilan du technicien espagnol en six mois à la tête des Verts est bien maigre.
 

Zetchi fait une offre à Belmadi

Le limogeage d’Alcaraz décidé, les membres du BF ont jeté leur dévolu sur l’ancien international algérien et entraîneur de la formation qatarie d’Al Duhail SC (ex-Lekhwiya SC), Djamel Belmadi (41 ans). Entraîneur de Lakhwiya avec un passage à la tête des sélections A et B du Qatar, Belmadi et ses 20 sélections avec les Verts devait être contacté hier soir par Ould Zmirli, membre du bureau fédéral, pour lui proposer le poste de sélectionneur.

Ould Zmirli avait déjà été chargé de contacter Belmadi il y a un mois, lorsqu’il était sans poste. Les données ont changé maintenant, et il pourrait décliner l’offre si le contrat avec son club ne lui permet  pas de quitter ses fonctions. Si cette option venait à tomber à l’eau, le bureau fédéral opterait pour un duo local composé de Charef et Madjer dans le but de répondre aux attentes de beaucoup d’Algériens qui réclament un technicien local.

En attendant, l’intérim devrait être confié à Boualem Charef pour diriger l’EN le 10 novembre prochain face au Nigeria. Boualem Charef, qui était plutôt intéressé pour prendre les sélections des jeunes, a été nommé au poste de directeur des équipes nationales (DEN), alors que l’ancien sélectionneur, Rabah Saâdane, retrouve la direction technique nationale (DTN), en remplacement de Fodil Tiknaouine.
 

Tarek Aït Sellamet
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...