Régions Ouest Tiaret
 

Mahdia : Des demandeurs de logement en colère

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 11.05.17 | 12h00 Réagissez

Hier, des dizaines de citoyens de la commune de Mahdia, 50 km à l’est de Tiaret, ont organisé un sit-in devant la daïra pour réclamer l’affichage de la liste des bénéficiaires des logements sociaux.

Les citoyens de Mahdia, 50 km à l’est de Tiaret, jusque-là cataloguée comme localité calme, ont décidé de renouer avec la protestation. Hier, des dizaines de citoyens de la commune ont organisé un sit-in devant le siège de la daïra pour «réclamer l’affichage de la liste des logements sociaux». Les protestataires, à l’aide de banderoles ont exprimé leur «impatience de voir la commission chargée de l’étude des dossiers des nombreux demandeurs prendre du retard», alors que d’autres localités ont vu leurs citoyens bénéficier d’un toit.

Au moins 320 unités sont achevées à la cité communale et il ne subsiste que le raccordement au gaz et 80 autres à l’entrée de la ville voient leur taux d’avancement progresser. Cela intervient, il est vrai, dans un contexte marqué par la distribution, par les pouvoirs publics locaux, des listes dans 22 des 42 communes de la wilaya, soit 3390 unités de type social locatif, et de la déprime constatée chez des opérateurs du secteur du bâtiment, qui disent «n’avoir pas encore été régularisés».

Le chef de l’exécutif, M. Bentouati, a parlé de la distribution de 10 000 unités tous segments confondus, dont plus de 2000 sociaux au seul chef-lieu de wilaya. Depuis cette annonce, beaucoup de commissions de daïra ont affiché leurs listes. S’agissant de Mahdia, une source au fait du dossier parle de «travaux toujours en cours», alors que «les listes sont fin prêtes».

Le chef de l’exécutif n’a cessé depuis de lier la distribution avec «le bannissement du clientélisme», alors que les commissions y travaillent comme stipulé dans le décret 142/08 du 11 mai 2008 dans leur élaboration. En plus du logement, les protestataires ont aussi évoqué «la distribution de lots de terrain à bâtir». Le chef de daïra de Mahdia qui a reçu, avant-hier, une délégation a buté, hier, sur le refus des protestataires de déléguer un groupe pour discuter.      

A. F.
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie