Régions Ouest Mostaganem
 

Mostaganem : 72 personnes arrêtées pour délits forestiers en 2017

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 09.01.18 | 12h00 Réagissez

Les gardes forestiers de la wilaya de Mostaganem ont arrêté 72 personnes durant l’année 2017 pour divers délits commis sur le patrimoine forestier.

«Ces délits concernent le défrichement illicite de parcelles forestières, la coupe du bois sans autorisation et les constructions illicites», a indiqué, lundi, le Conservateur des forêts, Hani Abderrahmane. Les auteurs de ces délits sont généralement condamnés à verser des amendes. «Une amende qui reste, toutefois, insignifiante au vu des dommages causés aux forêts», a déploré le même responsable.

Par ailleurs, la Conservation des forêts a lancé un vaste programme de reboisement de 75000 plants pour 2018, au titre de coopération avec Sonatrach et corps constitués. Pour l’arganier, il est prévu une opération de plantation de 13 ha.

Actuellement, près de 200 bénéficiaires du plan de développement de l’apiculture sont recensés à travers la wilaya, avec une mise à disposition de terrains dans le cadre de la valorisation des espaces forestiers.

De tels projets visent l’amélioration des conditions de vie de la population rurale avec la création d’activités génératrices de revenus. M. Hani a plaidé pour une plus grande vigilance et une implication de tous pour préserver la richesse forestière. A noter que la superficie forestière est estimée à 32 705 hectares, constitués essentiellement de pin d’Alep, pin maritime, thuya, genévrier, eucalyptus et acacia.

Lakhdar Hagani
 
Loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie