Chroniques Point Zéro
 

Les grands voyageurs (1) Macron au Sahara

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 04.03.18 | 12h00 Réagissez


Un proverbe algérien affirme qu'il est préférable d'avoir beaucoup voyagé dans sa vie que de vivre longtemps. Les médecins ne sont pas entièrement d'accord avec cette assertion mais juste avant d'être élu, le jeune Macron était à Alger.

A peine élu, il allait au Mali faire la tournée de ses troupes ensablées, et depuis, il y est retourné voir ses soldats au Niger et au Mali, jusqu'à il y a quelques jours où il a discrètement reçu le président malien à Paris, ce qui a valu un entretien téléphonique fin février avec le président algérien, l'homme qui est aussi connu sous le pseudonyme de Abdelkader El Mali. Le président français aime-t-il à ce point le Mali ou est-ce simplement dans le cadre de visites régulières des résidences secondaires ? Est-ce le pétrole du bassin de Taoudenni au nord du Mali, l'uranium et l'or du Nord-Niger ou les groupes djihadistes qui en veulent à ces ressources naturelles qu'il considère comme les siennes et la question purement sécuritaire ? Dans tous les cas, ces vols officiels réguliers qui traversent l'espace aérien d'Alger à Tamanrasset intriguent fortement l'Algérie «grande amie de Macron», ou l'inverse, Macron «grand ami de l'Algérie», on ne sait plus vraiment, d'autant que la France à travers son G5, tente de faire comme si le caïd du quartier était absent de la stratégie du Sahel.

Ce qui est sûr, c'est que les groupes armés ont réagi avec leur technique du Moyen Age, kidnappings et attentats visant essentiellement la France. L'Algérie n'aime pas beaucoup qu'on bouge, surtout dans sa zone périphérique et alors que la frontière aérienne entre la France et le Mali est largement ouverte, celle, terrestre, entre l'Algérie et le Mali, est toujours fermée. «L'isolement positif» selon la formule de Messahel inventée pour tenter de justifier la fermeture de 6 frontières terrestres sur les 7 que compte l'Algérie avec ses voisins, est à ce titre révélateur ; l'espace est immense, tout le monde voyage et se déplace, sauf nous.

Demain, (2) MOHAMED 6 A PARIS

Chawki Amari
 
loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco
Loading...
Vidéo

vidéos

vidéos

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie